Le parc National de Bemaraha est communément appelé " tsingy de Bemaraha". Etendu sur 1.575 km², il est couvert par des roches calcaires formées par un dépot de fossiles et de coquillages morts sous la mer il y a 200 millions d'années, et par la suite façonnées par l'eau des pluies il y a 5 millions d'années. Il a été déclaré site du patrimoine mondial de l’Unesco en 1990.

Il est divisé en deux parties : le grand et le petit tsingy. Une partie du parc est une Reserve Nationale Intégré (RNI) et en conséquence non accessible aux visiteurs. Le Tsingy se présente comme une véritable cathédrale de calcaires constitué d'un réseau très dense de failles, de crevasses, de surfaces de blocs calcaires sculptés en lames ou en aiguilles acérées.

Il y a 300 ans, les vazimba y habitaient. Et, aujourd'hui ils deviennent un lieu de culte et de cérémonie - tromba et tombeau - pour la population. Le parc abrite 11 espèces de lémuriens, 90 espèces d’oiseaux dont l’aigle pêcheur et 350 espèces de plante.